quelle type d'isolation pour des cloisons entre deux logements?

Question détaillée

Question posée le 18/03/2017 par laurence

Bonjour

Je suis en train de faire rénover un logement et je constate que mon artisan n'a pas posé d'isolant sur le mur entre mon futur logement et le voisin avant de poser le placo. Est ce normal? Puis je faire recommencer ce travail?

Cet artisan est certifié RGE.

Signaler cette question

5 réponses d'expert

Réponse envoyée le 18/03/2017 par BRUEL DIAGS

Bonjour
Est-ce que vous lui avez demandé préalablement à son chiffrage ? Est-ce que cette précision d'isolant est indiquée sur son devis (que vous avez validé) ?
Passé ces considérations contractuelles, importantes s'il en est, la pose de l'isolant (de type laine minérale, ou végétale) sur le mur mitoyen serait effectivement bénéfique à la fois pour l'isolation phonique et pour l'isolation thermique par le fait d'isoler le retour de mur en contact avec la façade (pont thermique du mur de refend).
Si l'artisan n'a pas prévu d'isolant sur le mur, c'est effectivement dommage. Mais s'il ne l'a pas chiffré, vous ne pouvez pas lui reprocher de respecter les prestations dont vous lui avez passé commande.
Cordialement
PB

Signaler cette réponse
4

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 18/03/2017 par pierre Aglt (64)

Ce n'est pas obligatoire que le mur soit isolé.On voit cela dans les maisons mitoyennes .C'est sur qu'une isolation serait bénéfique ,surtout point de vue phonique .Vous ne pouvez pas obliger l'artisan a là réaliser si c'est pas prévu dans votre devis a moins de payer un supplément
Cordialement

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 19/03/2017 par un Ancien expert Ooreka

Bonjour
entre 2 logements la réglementation acoustique (NRA) demande
une isolation acoustique de 53 dB minimum.
Après elle n'impose pas de solutions (avec laine , sans laine,
parpaings, .....) pour répondre à l'objectif demandé.
Cdt

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 19/03/2017 par EXPERT CONSTRUCTION

Bonjour
L'isolement acoustique entre 2 logements doit être de 53 dB(A) qui ne peut être obtenu que par l'incorporation d'un isolant entre les plaques de plâtre
Votre artisan est donc en faute, et il lui appartient de remettre un isolant en place pour obtenir l'affaiblissement acoustique réglementaire, car il a du se rendre compte qu'il s'agissait de 2 logements distincts, et s'il ne s'en est pas rendu compte, c'est qu'il est très mauvais... et qu'il n'y connaît rien en matière de réglementation thermique, acoustique, etc...
Cordialement

Signaler cette réponse
2

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Réponse envoyée le 22/03/2017 par ame menuiseries 31

Il s'agit de rénovation et à mon sens la règle des 53dB ne s'adresse que sur du neuf, ou création d'un lot séparé mais là la cloison n'est pas créée, elle est existante... l'isolation phonique est peut être traitée "légalement" de l'autre côté chez votre voisin ? est ce le même propriétaire ?
Si tous les planchers bois et murs dans le vieux Paris devaient respecter les 53dB, il y aurait une bonne partie non "louable"...
Si le devis de l'artisan ne traitait que la réfection du mur par un placo de "propreté" et pour avoir un support visible "droit"... je ne vois pas en quoi l'artisan serait responsable et incompétent ? Put être a t il même préconnisé une isolation et le propriétaire n'en a pas voulu ? ...il est rare qu'un artisan ne cherche pas à vendre "le petit plus" qui permet de rendre le chantier plus rentable et répondant mieux aux attentes (demandées/ anticipées/ prévisibles) du client et donc des ses futur locataires...
Une solution pourrait être de remplir le vide (s'il est suffisant) en créant des trous sur les parties hautes et insuffler de la ouate de cellulose par exemple comme on le fait sur les maisons ossatures bois, de veiller à la bonne étanchéité des liaisons (placo/sol/rail/ mur) par des joints et pourquoi ps doubler par une feuille phonique de BA13 sur le placo existant comme le font les acousticiens (feuille en quinconce et inversé/placo horizontale) et disposée de façon à ce qu'aucun bord de la première couche soit superposé à la dernière couche...
Un isolant mince n'apporte pas de réponse satisfaisante, à mon sens, sur une approche phonique!

Signaler cette réponse
1

personne a trouvé cette réponse utile

2 commentaires

Commentaire posté le 22/03/2017 par EXPERT CONSTRUCTION

Que ce soit une rénovation ou une construction neuve, l'application des normes d'isolement acoustique est systématique et la règle des 53 dB(A) est applicable
N'induisez pas en erreur les internautes, si vous n'êtes pas sûr de vos connaissances....

Signaler ce commentaire

Commentaire posté le 22/03/2017 par ame menuiseries 31

je ne suis pas tout a fait d'accord avec vous car rien ne dit que l'artisan a été consulté pour l'isolation acoustique ou une rénovation lourde ou ayant nécessité une PC... l'intervention de rénovation ou "relooking" (ce que considère 90% des gens) d'un artisan qui repeint un mur ou redresse un mur tordu au placo n'a rien à voir avec la démarche d'isolation phonique ou de mise aux normes acoustiques qui ne sont pas mentionnées par l'internaute !
De plus :
confère un site référant pour le bruit : http://www.bruit.fr/tout-sur-les-bruits/logement-mal-is...
Les performances acoustiques des habitations ayant fait l'objet d'une demande de permis de construire déposée à compter du 1er janvier 2000 sont soumises à l’arrêté du 30 juin 1999. Celles des habitations édifiées entre le 1er janvier 1996 et le 31 décembre 1999 sont soumises à l'arrêté du 28 octobre 1994. Les constructions édifiées entre le 1er juillet 1970 et le 31 décembre 1995 sont soumises à la réglementation issue du décret et de l'arrêté du 14 juin 1969. Les habitations construites entre 1955 et 1969 sont soumises à une réglementation imprécise qui imposait aux constructeurs une isolation acoustique "suffisante". Les immeubles antérieurs à 1955 ne sont soumis à aucune norme réglementaire quant à leur isolation acoustique. S'il s'agit d'une maison ancienne antérieure au 1er juillet 1970, vous ne pourrez vous appuyer sur une quelconque obligation de se conformer à une réglementation acoustique.
En vertu de l'article 6 de la loi du 6 juillet 1989, s'il s'agit d'un loyer libre (et non d'un meublé), tout bailleur est tenu d'assurer à son locataire "la jouissance paisible du logement"...

Si vous trouvez une seule jurisprudence qui a permis de faire annuler une vente d'un appartement Hausmanien (voire plus vieux) relooké parcequ'il est mal insonorisé ou qui aurait permis de se retourner sur la décennale d'un artisan peintre qui avait juste refait/rénover un appart, je suis preneur car des millions de locataires vont pouvoir attaquer tous les artisans ayant eu une intervention de rénovation dans les dix ans et qui n'ont donc pas fini leur intervention acoustique non prévue dans leur contrat !!

Quel est le contenu du devis de l'artisan des engagements pris, RGE dans quel domaine... et de quelle époque est le logement ?
Je suis menuisier et rien ne m'impose de poser des fenêtres avec une atténuation de 53db mais on peut m'exiger par contrat de les poser (si je l'accepte) ou mieux je peux le conseiller si on se trouve dans des zones sensibles et que je le juge pertinant pour mon client!
Mais je peux me tromper comme vous...si vous interprétez mal ou sur interprétez ce qu'à inscrit "mot pour mot" l'internaute... peut être ira t il dans votre sens mais alors il aura manqué de précision !
Des logements répondent à des normes acoustiques mais ne sont pas pour autant "parfaits" , qui vous dit que nous ne sommes pas dans ce cas et vous sous entendez que l'artisan "à tort", est systématiquement nul, incompétent sans plus d'info sur la constitution du mur, la lecture de PV acoustique qui serait donné lors de la livraison du bien... ce n'est pas très sérieux pour un "expert" dans le domaine de la construction, non ?

Signaler ce commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !