Monter une cloison en béton cellulaire

Sommaire

  • Zoom sur les carreaux en béton cellulaire
  • Étape 1 : Tracez l’implantation
  • Étape 2 : Préparez l’assise de la cloison en béton cellulaire
  • Étape 3 : Fixez le bâti des ouvertures
  • Étape 4 : Préparez le mortier-colle
  • Étape 5 : Posez la première rangée
  • Étape 6 : Posez les rangées suivantes
  • Étape 7 : Posez la dernière rangée et comblez jusqu’au plafond
  • Étape 8 : Faites la finition de la cloison en béton cellulaire
Monter une cloison en béton cellulaire

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Le béton cellulaire, fabriqué à partir de matériaux naturels et 100 % recyclable, est tout à fait adapté pour réaliser des cloisons massives à l'intérieur de votre habitation, dans le neuf comme en rénovation. Il convient aux pièces sèches comme aux pièces humides (cuisine, salle de bains), et ses qualités isolantes confèrent un réel confort phonique et thermique. Il offre également une large gamme de finitions possibles : enduit, papier peint, carrelage…

Présenté sous forme de carreaux de 7 à 15 cm d’épaisseur, le béton cellulaire est léger et facile à mettre en œuvre. Sa maçonnerie à joints fins nécessite cependant un travail précis pour obtenir un ouvrage pérenne et solide.

Suivez ce pas à pas pour monter votre cloison en béton cellulaire.

Zoom sur les carreaux en béton cellulaire

Pour réaliser des cloisons intérieures, le béton cellulaire se présente sous forme de carreaux.

Formes des carreaux de béton cellulaire

  • Classiquement, les carreaux sont des rectangles de 62,5 cm de longueur et de 50 cm de hauteur. Ils existent aussi en 25 ou 33,5 cm de hauteur. Leur épaisseur varie entre 7 et 15 cm (ils sont moins épais que les blocs de béton cellulaire utilisés pour les murs extérieurs).
  • Pour donner libre cours à toutes vos idées de décoration, il y a également des carreaux courbes (30 ou 60°) qui permettent de créer des cloisons arrondies.

Profils lisses ou à emboîtement

  • Sur les côtés des carreaux standards, les profils sont lisses.
  • Des carreaux avec des profils à emboîtement sont également proposés : un côté présente une rainure et le côté opposé, une languette. Cela évite de mettre de la colle sur les côtés et aide à aligner les carreaux d’une même rangée. Il faut cependant vérifier la planéité du mur avec une règle de maçon.

Mortier-colle

Dans tous les cas, l’assemblage des carreaux exige un mortier-colle spécifique pour béton cellulaire. Il est disponible sous deux formes :

  • en poudre, qui est ensuite gâchée avec de l’eau selon les recommandations du fabricant pour obtenir le mortier-colle ;
  • prêt à l’emploi (en pâte).

Le mortier-colle s’applique avec une truelle crantée.

1. Tracez l’implantation

  • Marquez un repère à la base du mur latéral pour définir l’emplacement de la future cloison.
  • À partir du repère, placez la règle de maçon le long du mur, réglez son aplomb avec un niveau à bulle, puis tracez l'axe vertical au crayon (ou utilisez le cordeau à tracer).
  • Prolongez cet axe au sol, le long d’un carreau posé à plat, bien en appui contre le mur latéral.
  • Utilisez ensuite une règle de maçon ou un cordeau à tracer pour faire le tracé au sol, jusqu'au mur opposé.
  • S'il y a une ouverture de prévue, repérez l'emplacement du bâti au sol.
  • Puis poursuivez le tracé sur le mur opposé et au plafond avec le cordeau à tracé.

2. Préparez l’assise de la cloison en béton cellulaire

Suivant la destination de la pièce (sèche ou humide) et selon la nature du sol qui accueille la cloison, différentes assises sont possibles.

Pièce sèche

  • Sol régulier (chape en mortier, dalle de béton, ancien carrelage) : montage direct sur un lit de mortier-colle (pour béton cellulaire).
  • Sol irrégulier (sauf bois) : création d’une arase (semelle) en mortier standard.
  • Sol en bois : pose d’une semelle en bois de hauteur égale à l’épaisseur des carreaux.

Pièce humide 

  • sol régulier : pose d'un profilé en U ou création d'une arase (semelle) en mortier hydrofuge
  • sol irrégulier : création d'une arase (semelle) en mortier hydrofuge

3. Fixez le bâti des ouvertures

S'il y a une porte à intégrer dans la cloison, fixez le bâti avant de monter la cloison.

  • Positionnez le bâti suivant l’implantation.
  • Vérifiez son horizontalité puis fixez-le avec des tasseaux, au plafond ou au sol.
  • Fixez également la base du bâti à l’aide d’équerres au sol.

4. Préparez le mortier-colle

  • Dans un grand seau ou dans une auge, versez la quantité d’eau requise (6 l).
  • Puis ajoutez le mortier-colle en poudre (sac de 25 kg).
  • Utilisez ensuite un malaxeur électrique pour obtenir un mélange homogène.
  • Laissez reposer 5 min.
  • Vous avez jusqu’à 4 h pour l’utiliser, mais n’en préparez pas trop à la fois.

5. Posez la première rangée

Posez le premier carreau

Posez le premier carreau de béton cellulaire le long du mur (ou à partir du bâti posé).

  • Disposez un boudin de mortier-colle avec votre truelle sur le sol et sur le mur (ou le bâti), sur une longueur de carreau.
  • Avec une truelle crantée (pour béton cellulaire), étalez le mortier-colle pour former des « rayures » d’épaisseur régulière.
  • Présentez le premier carreau contre le mur (ou le bâti) et fixez-le sur l’assise.
  • Vérifiez son horizontalité et son aplomb avec un niveau à bulle et un fil à plomb. Rectifiez la position si besoin à l’aide d’un maillet en caoutchouc.

Posez les carreaux suivants

Poursuivez la pose des carreaux suivants de la même façon.

  • Encollez le côté du carreau déjà en place et l’assise sur une longueur de carreau.
  • Posez un nouveau carreau.
  • Enlevez au couteau la colle qui reflue entre les carreaux (et au sol).
  • Avec des carreaux standards (sans rainure et languette), contrôlez l’alignement en posant une règle de maçon sur les faces.

Coupe d’un carreau

  • Tracez le trait de coupe sur votre carreau pour terminer la rangée.
  • Si vous coupez sur place (dans la pièce), utilisez une scie égoïne à grosse denture.
  • Si vous avez un accès facile à l’extérieur, utilisez une meuleuse Ø 230 et un disque diamanté.

6. Posez les rangées suivantes

Poncez le dernière rangée posée

  • Afin d’assurer un niveau parfaitement horizontal, poncez le dessus des carreaux du rang posé.
  • Puis enlevez la poussière avec une balayette.

Fixez mécaniquement la cloison

Que le montage soit désolidarisé ou non, la cloison en béton cellulaire doit être reliée mécaniquement au mur et au bâti.

  • Fixez les carreaux des extrémités de la cloison avec des équerres de fixation tous les 2 rangs : clouez l’équerre dans le carreau et vissez-la sur le mur (ou sur le bâti).
  • Si la cloison risque de bouger par rapport au mur (sur un parquet bois ancien par exemple), utilisez des pattes d’ancrage à ressort.

Posez un nouveau rang de carreaux

  • Les joints du nouveau rang doivent être décalés d’au moins 10 cm par rapport au précédent. Découpez le premier carreau en conséquence pour créer ce décalage.
  • Encollez les surfaces de contact du carreau à poser : sur la dernière rangée en place et sur la côté du carreau précédent (ou sur le mur ou le bâti).
  • Posez-le comme précédemment et enlevez le surplus de mortier au couteau.
  • Vérifiez le niveau et l’aplomb, et rectifiez si besoin avec le maillet.

7. Posez la dernière rangée et comblez jusqu’au plafond

  • Mesurez l’écart qui sépare l’avant-dernière rangée du plafond et déduisez 1 à 2 cm.
  • Coupez ensuite le nombre de carreaux correspondants à cette hauteur.
  • Contrôlez à la règle l’alignement des carreaux de la dernière rangée. Vérifiez également l'alignement avec les rangées précédentes.
  • Comblez ensuite l’intervalle restant avec de la mousse expansive.

8. Faites la finition de la cloison en béton cellulaire

On ne peut en aucun cas laisser telle quelle la surface brute d’une cloison en béton cellulaire.

Selon le type de pièce, voici les finitions envisageables :

  • Pièce sèche : toile de verre, enduit standard (pour béton cellulaire) + peinture, enduit à base de chaux ou de plâtre…
  • Pièce humide sans ruissellement (comme la crédence d’un plan de travail de cuisine) : carrelage (pose directe).
  • Pièce humide avec ruissellement (parois d’une douche par exemple) : enduit spécial de type SPEC (système de protection à l'eau sous carrelage) + carrelage.

Matériel nécessaire pour monter une cloison en béton cellulaire

Imprimer
Auge

Auge

À partir de 2 €

Balayette

Balayette

À partir de 1 €

Bande souple résiliente adhésive

Bande souple résiliente adhésive

Environ 15 €/30 m

Cordeau à tracer

Cordeau à tracer

À partir de 4 €

Couteau à enduire plat

Couteau à enduire plat

À partir de 3 €

Échafaudage

Échafaudage

À partir de 150 € (disponible en location)

Équerre de fixation

Équerre de fixation

4,00 €

Escabeau

Escabeau

20 € environ

Fil à plomb

Fil à plomb

Environ 5 €

Maillet en caoutchouc

Maillet en caoutchouc

4 € environ

Marteau rivoir

Marteau rivoir

Mètre pliant

Mètre pliant

Mortier colle

Mortier colle

Environ 20 € pour 25 kg

Mousse expansive

Mousse expansive

12 €

Niveau à bulle

Niveau à bulle

À partir de 4 €

Règle de maçon

Règle de maçon

Environ 15 €

Seau de maçon

Seau de maçon

Environ 2 €

Taloche

Taloche

Environ 10 €

Tasseau

Tasseau

À partir de 5 €

Truelle de maçon

Truelle de maçon

À partir de 4 €

Vis

Vis

À partir de 2 € le sachet

Visseuse

Visseuse

À partir de 30 €

Murs : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat et la construction
Télécharger mon guide
Murs