Ouvrir un mur porteur en pierre

Sommaire

Ouvrir un mur porteur en pierre

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Vous souhaitez faire une ouverture, mais vous savez que votre mur en pierre est porteur ? Cette opération demande soin et prudence, car vous devez respecter certaines règles. Notamment, celle d’intégrer à l’ouvrage un linteau pour ne pas affaiblir la structure.

Voici comment procéder pour ouvrir un mur porteur en pierre.

1. Effectuez les démarches nécessaires

  • Si l’appartement que vous occupez est dans une copropriété, les travaux sont soumis à une autorisation préalable. Vous devez donc effectuer obligatoirement une demande au syndic de votre immeuble.
  • Par contre, sauf pour la percée d’une fenêtre, aucune autorisation n’est nécessaire pour ouvrir un mur porteur de votre maison.
  • Dans tous les cas, s’adresser à un professionnel pour la réalisation d’une étude préalable des charges que ce mur reprend et des fonctionnalités techniques impactées par cette modification est fortement recommandé. De plus, l’intervention d’un professionnel vous garantit un chantier bien conduit et l’intégrité du bâti.

2. Faites les tracés

  • Tracez l’emplacement et les dimensions de l’ouverture que vous prévoyez (utilisez un niveau à bulle).
  • Repérez le passage éventuel de câbles électriques ou de canalisations.
  • Si tel est le cas, vous devez les déplacer et réfléchir à leur futur emplacement, mettez alors à jour leur parcours avec burin et marteau pour ne pas les endommager.

3. Protégez vos meubles et vos revêtements

  • Pour ne pas endommager vos meubles, placez une bâche dessus ou déplacez-les dans une pièce voisine.
  • Si votre revêtement est fragile, posez des couvertures au sol, ou des draps.
  • Pour limiter la propagation de la poussière, scotchez des bâches en plastique sur la ou les portes de la pièce.

4. Portez des protections

  • Pour ne pas vous blesser pendant les travaux, portez des gants, des lunettes (les projections sont nombreuses), un masque (plusieurs seront sans doute nécessaires), et des chaussures renforcées (chute de blocs ou de morceaux de mur).
  • Condamnez l'accès au chantier pendant les travaux (surtout aux enfants).

5. Placez les étais

Avant de poser le linteau, il faut étayer le plancher au-dessus pour éviter l'effondrement du mur.

  • Placez les deux étais métalliques de chaque côté du mur.
  • Glissez une planche de bois sur les étais. Cela permet de répartir les charges du plancher au sol. Le plancher est ainsi soutenu.
  • Remontez les étais au maximum pour que la planche ne bouge pas.

6. Posez le linteau

Le linteau a pour objectif de renforcer le mur au-dessus de l’ouverture, sa section doit être adaptée à l’épaisseur du mur et à la charge qu’il supporte. Il peut être en béton, bois ou acier.

Cette étape du chantier nécessite des connaissances précises en maçonnerie. Si vous ne les possédez pas, adressez-vous à un professionnel.

  • Tracez sur le mur l’emplacement du linteau en le faisant dépasser d’environ 20 cm de part et d’autre de l’ouverture (utilisez le niveau à bulle).
  • Percez le mur à l’aide du perforateur :
    • Utilisez d’abord un embout spatule pour retirer le crépi ou l’enduit.
    • Continuez avec une mèche pour creuser la pierre.
    • Prévoyez une ouverture 10 cm (2 x 5 cm) plus longue et 10 cm (2 x 5 cm) plus haute que l’encombrement final du linteau.
  • Dépoussiérez l’intérieur du trou.
  • Présentez le linteau.

7. Scellez le linteau

  • Préparez un béton gras.
  • Déposez à l’aide de la truelle un plot de béton à chaque extrémité de l’ouverture (à l’aplomb des 20 cm de débord).
  • Mettez le linteau en place, vérifiez qu’il est de niveau.
  • Ajustez si nécessaire en rajoutant ou en retirant un peu de béton.
  • Comblez ensuite les trous, de manière à emprisonner le linteau par le haut.
  • Lissez avec la truelle.
  • Laissez sécher au moins 10 jours avant de creuser l’ouverture.
Consulter la fiche pratique Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

8. Creusez l’ouverture

Percez le mur à l’aide du perforateur, en procédant comme précédemment (voir étape 5) :

  • Percez des trous en pourtour de l'ouverture.
  • Utilisez d'abord un embout spatule pour retirer le crépi ou l’enduit.
  • Prenez ensuite une mèche pour creuser la pierre.
  • Relevez les étais de 2 ou 3 cm pour compenser un éventuel soulèvement du plafond.

9. Nettoyez la pièce

Une fois les travaux finis :

  • Jetez les gravats dans des grands sacs.
  • Emmenez le tout à la déchetterie municipale.

Matériel pour ouvrir un mur porteur en pierre

Imprimer
Bâche

Bâche

À partir de 8 €

Béton gras

Béton gras

Selon préparation

Étais

Étais

20 € l’un

Linteau

Linteau

Très variable suivant dimensions et nature

Niveau à bulle

Niveau à bulle

À partir de 4 €

Perforateur

Perforateur

À partir de 60 €

Pied de biche

Pied de biche

6 € environ

Planches de bois

Planches de bois

Selon essence et dimensions

Ruban adhésif

Ruban adhésif

1 € environ

Truelle

Truelle

À partir de 4 €