Créer une ouverture dans un mur non porteur

Écrit par les experts Ooreka
Créer une ouverture dans un mur non porteur
© Cloison plâtre

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

À première vue, faire une ouverture dans un mur non porteur est une opération simple et rapide, ne présentant guère de difficultés. Vous devez néanmoins procéder avec prudence et prendre certaines précautions.

Voici un pas-à-pas pour créer une ouverture dans un mur non porteur et ainsi ouvrir votre espace.

1 Déterminez la nature de votre cloison

Vous devez avant toute chose vérifier la nature de votre cloison. S’agit-il d’un mur porteur ou d’une simple cloison ? Répondre à cette question n’est pas nécessairement facile, car l’observation à l’œil nu ne suffit pas.

Si consulter le plan de construction de la maison ou de l’appartement n’est pas possible, faites alors appel à un professionnel du bâtiment ou un architecte.

Ne vous fiez pas à l’épaisseur du mur, car même si une cloison n’excède pas la plupart du temps 8 cm, ce critère peut être trompeur.

Pour vous en assurer, frappez le mur avec votre doigt :

  • S'il s'agit d'un mur porteur, vous entendrez un son mat.
  • S'il s'agit d'une cloison, vous entendrez un bruit creux.

Attention : ouvrir un mur porteur réclame une expertise et des moyens plus conséquents, sous peine de mettre en péril la structure du bâti. S’adresser à un professionnel vous garantit un chantier bien conduit et l’intégrité du bâti !

2 Tracez l'emplacement de l'ouverture

  • Tracez l’emplacement et les dimensions de l’ouverture que vous prévoyez.
  • Repérez le passage éventuel de câbles électriques ou de canalisations.
  • Si tel est le cas, vous devez les déplacer et réfléchir à leur futur emplacement, mettez alors à jour leur parcours avec burin et marteau pour éviter de les endommager.

3 Protégez la zone du chantier

  • Afin d’épargner vos meubles de la poussière, bâchez-les ou mieux encore sortez-les de la pièce.
  • Étendez au sol de vieux draps, ou même des couvertures selon la fragilité de votre revêtement.
  • Même si votre ouverture est de petites dimensions, la poussière s’infiltrant partout, scotchez des bâches plastiques autour des portes donnant sur les autres pièces, vous protégerez ainsi le reste de la maison.

4 Équipez-vous de protection

  • Pensez à votre sécurité, équipez-vous :
    • de gants ;
    • de lunettes (les projections sont nombreuses) ;
    • de masques (plusieurs seront sans doute nécessaires) ;
    • de chaussures montantes (vous allez évoluer au milieu de blocs ou morceaux de mur lourds et coupants, vous devez aussi vous protéger de leur chute).
  • Éloignez du chantier les personnes ne participant pas et les enfants.

5 Cas 1 : Ouvrez un mur en plaques de plâtre

Il est simple de procéder à l’ouverture d'un mur en plaques de plâtre :

  • Pratiquez l’ouverture à l’aide d’une scie.
  • Retirez les panneaux.

5 Cas 2 : Ouvrez un mur en carreaux de plâtre ou en béton cellulaire

Pour un mur en béton cellulaire ou en carreaux de plâtre, vous aurez besoin d'une tronçonneuse :

  • Pratiquez l’ouverture avec la tronçonneuse à disque.
  • Décollez le revêtement du mur.
  • Frappez à la masse au niveau des joints des carreaux.
  • Retirez ainsi la maçonnerie.

5 Cas 3 : Ouvrez un mur en briques ou en parpaings

Pour les briques ou les parpaings :

  • Pratiquez l’ouverture avec la tronçonneuse à disque.
  • Utilisez le marteau et le burin pour desceller les briques ou parpaings (commencez par le haut du mur).
  • Enfoncer le mur à la masse est une solution plus rapide, mais qui générera plus d’éclats et de poussière et fragilisera le mur entier.

6 Évacuez les gravats

Une fois votre ouverture réalisée :

  • Emmenez tous les gravats vers la déchetterie la plus proche.
  • Prévoyez de grands sacs, et en nombre important, car le volume est toujours plus imposant que prévu !

7 Posez le linteau

Le linteau a pour objectif de renforcer le mur au-dessus de l’ouverture : sa section doit être adaptée à l’épaisseur du mur et à la charge qu’il supporte.

Ce linteau peut être en béton, bois ou acier. Cette étape du chantier nécessite des connaissances précises en maçonnerie. Si vous ne les possédez pas, adressez-vous à un professionnel.

  • Tracez sur le mur l’emplacement du linteau en le faisant dépasser d’environ 20 cm de part et d’autre de l’ouverture (utilisez le niveau à bulle).
  • Reprenez l’outil précédemment utilisé pour agrandir l’ouverture du mur.
  • Dépoussiérez l’intérieur du trou.
  • Présentez le linteau.
  • Scellez le linteau.

Attention : le scellement du linteau dépend fortement de la nature du linteau et du support, chaque cas nécessite une étude sérieuse devant être conduite par un professionnel.

Matériel pour créer une ouverture dans un mur non porteur

Imprimer
Marteau

Marteau

À partir de 4 €

Burin

Burin

À partir de 5 €

Masse

Masse

15 € environ

Tronçonneuse à disque

Tronçonneuse à disque

À partir de 70 € (disponible en location à partir de 15 €/jour)

Scie pour plaques de plâtre

Scie pour plaques de plâtre

20 €

Masque anti poussière

Masque anti poussière

1 €

Gants de protection

Gants de protection

10 € environ

Lunettes de protection

Lunettes de protection

6 € environ

Bâche

Bâche

À partir de 2 €

Sacs à gravats

Sacs à gravats

Environ 5 € le lot de 5

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Produits


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !