Torchis

Écrit par les experts Ooreka

Le torchis est utilisé pour la réalisation de murs en particulier pour le remplissage de colombage et sur des murs en bois.

Torchis : demeures traditionnelles

Le torchis est un mélange de terre argileuse et de paille ou bien de fibres végétales.

Il sert au remplissage de murs dont la structure est :

Torchis
  • à pans de bois,
  • ou à claies de bois.

Le torchis est une matière souple et saine qui se marie très bien avec le bois.

Utilisé depuis des siècles, il est encore employé de nos jours, mais pour simplifier sa mise en œuvre, on utilise la technique de l'adobe.

On le trouve en particulier sur les maisons à colombage et sur les demeures anciennes ou traditionnelles.

Le torchis : de multiples qualités techniques

Le torchis est hygrorégulateur : il peut être mouillé et évacuer l'humidité de l'intérieur vers l'extérieur.

Le torchis a une faible inertie thermique, donc la maison :

  • est fraîche en été,
  • garde la chaleur en hiver.

Il est souple et s'adapte aux mouvements de la structure dont il comble les espaces pour former un joint avec le matériau qu'il jouxte lorsqu'il est humide.

Le torchis n'est pas attaqué par les insectes et les rongeurs, ce qui en fait une matière naturellement intéressante pour l'environnement.

Enfin, il assure une bonne isolation thermique grâce à l'importante quantité de paille présente dans le mélange.

Restauration du torchis : des solutions

Le torchis peut subir des dommages au fil du temps qu'il est possible de prévenir ou de solutionner en fonction des différents types de dégradation :

TORCHIS : COMMENT RESTAURER ?
DOMMAGES CAUSES POSSIBLES SOLUTIONS À ENVISAGER
Dégradations du bas du mur
  • Ruissellement au bas du mur.
  • Stagnation de l'eau au pied du mur.
  • Faire un caniveau pour canaliser et évacuer l'eau là où elle descend.
  • Drainage efficace le long du mur et caniveau en aval du mur.
Dégradations du haut du mur L'eau de pluie est rabattue sur la façade en particulier sous l'action du vent.
  • Le toit doit protéger suffisamment de l'eau de pluie et des vents pouvant la rabattre sur la façade.
  • Les murets doivent recevoir une couvertine ou équivalent.
Trace permanente d'humidité sur une façade enduite Si le torchis est enduit avec du ciment, le mur ne respire plus, l'humidité reste enfermée dans le mur en remontant par capillarité.
  • Retirez impérativement l'enduit ciment, de préférence au mois de juin.
  • Laissez sécher deux mois ou plus avant de restaurer le torchis.
Éclatement de l'enduit recouvrant le torchis Action du gel sur l'humidité enfermé dans le mur, en particulier en présence d'enduit ciment ou non compatible avec le torchis. Retirez impérativement l'enduit pour laisser sécher le mur avant restauration.

Fabriquer du torchis : plusieurs recettes

Voici une recette facile à réaliser.

Il n'existe pas un seul type de torchis : les recettes sont nombreuses et les aspects aussi.

Pour faire du torchis, il vous faut :

  • de la terre argileuse à 30 % d'argile,
  • de la paille sèche en 10 cm,
  • du sable assez fin 0/4,
  • une paire de gant de gros travaux,
  • une paire de lunettes de protection,
  • des tamis de 4,
  • une bétonnière,
  • un broyeur.

La terre peut être récupérée sur place :

  • vérifiez son taux d'argile qui varie en fonction des régions,
  • de lui dépend la composition du mortier.

La terre doit être débarrassée des cailloux et des grosses impuretés qu'elle contient, passez-la au tamis.

Au besoin réalisez un gobetis à base de chaux pour réaliser l'accroche, cette couche à moitié liquide est jetée sur le mur.

Stockez votre terre et votre paille dans de grands contenants par exemple : des poubelles de 100 l.

Préparation et pose du torchis : les grandes étapes

Le torchis peut être appliqué en monocouche sans finition ou bien en corps d'enduit, prêt à recevoir un enduit de finition en terre, à la chaud ou les deux.

Torchis : des ratios de base à respecter

Pour l'enduit à la terre qu'est le torchis, une règle simple est de respecter le ratio de 5 parts de charge pour 3 de liant, la « recette » de base :

  • 3 parts de terre,
  • 4 parts de paille,
  • 1 part de sable : la couleur du sable détermine la couleur de l'enduit s'il n'y a pas d'enduit de finition.

À partir de cette règle, on peut mixer les liants et les charges entres eux, par exemple :

  • 2 parts de terre et 1 de chaux = 3
  • 3 parts de paille et 2 parts de sable = 5

Le ratio est respecté, car :

  • on ajoute de la chaux, qui est un liant compatible,
  • on modifie la répartition de la charge en augmentant le sable qui rend l'application plus aisée.

Important : Chaque modification entraîne une modification des qualités de l'enduit en particulier au niveau thermique.

Préparation du mélange du torchis

Une bétonnière facilite beaucoup le mélange, mais elle n'est pas indispensable.

Comme pour les bétons, il est mieux de débuter la charge de la bétonnière par les produits secs : sable puis liant et eau propre jusqu'à obtenir une belle pâte.

Ajoutez ensuite la paille et continuez le mélange en ajoutant de l'eau pour avoir une pâte collante, mais bien souple où tous les ingrédients sont homogènes.

L'application du torchis : deux passages

Selon la composition de votre torchis, vous pouvez l'appliquer jusqu'à 10 cm d'épaisseur en deux passes, commencez au bas du mur :

  • 1re passe en tassant bien sur 2 m² environ, épaisseur 3 cm environ,
  • 2e passe en revenant sur le 1er m², épaisseur 4 cm environ,
  • continuez en progressant de bas en haut.

Lorsque l'enduit commence à prendre, reprenez le bas du mur et utilisez la taloche pour serrer l'enduit et le lisser.

Vérifiez que l'enduit est bien plan.

Les finitions du torchis : plusieurs options

La finition peut se faire à la lisseuse ou bien à l'éponge humide ; dans ce cas, attendez quelques heures.

Quelques jours plus tard, l'enduit est encore frais, mais il peut recevoir une finition à la chaux, badigeon, lait, etc.

Si vous désirez terminer par un enduit de finition, il convient :

  • de rayer le corps d'enduit pour faciliter l'accroche,
  • d'attendre 3 semaines de séchage.

Torchis : un matériau économique

Globalement, il faut compter entre 1 € à 4 € le m² de torchis TTC hors pose.

Le type de finition peut augmenter le coût en fonction du choix du pigment.

En plus d'être économique grâce à ses qualités isolantes, le torchis est donc très économique à l'achat.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.


Produits



Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !