Sommaire

Les cloisons, fixes ou non, sont des ouvrages verticaux non porteurs destinés à séparer deux espaces ou deux pièces d'une construction. Sèches, elles sont constituées d'une ossature sur laquelle sont vissées des plaques de parement. Mais entre bois et métal, quel type d'ossature de cloison choisir ? Quels sont les avantages de l'une et de l'autre ? Explications.

L'ossature de cloison bois

Fabrication

Ce type d'ossature peut être réalisé dans différentes essences de bois, les plus couramment utilisées étant le sapin, l'épicéa, le mélèze et le Douglas en raison de leur bonne résistance à la pression. Ce classement mécanique ou classement de structure est garanti par la norme NF EN 338. L'absence de déformation latérale est quant à elle garantie par les panneaux de revêtements, en placoplâtre ou en contreplaqué par exemple. Isolants et gaines techniques sont glissés entre les deux. 

Consulter la fiche pratique Ooreka

Avantages

Légère et modulable, l'ossature bois autorise de nombreuses formes architecturales et sa mise en œuvre est particulièrement rapide. Bien isolée, elle offre d'excellentes performances thermiques, sans effet de parois froides, tout en régulant l'hygrométrie. Les reprises de construction sur ce type d'ossature sont également facilitées par rapport à des structures en béton par exemple.

L'ossature bois, contrairement aux idées reçues, présente également une bonne résistance au feu et une excellente longévité.

Inconvénients

L'un des inconvénients de l'ossature bois est l'absence d'inertie thermique, qui peut cependant être palliée en utilisant des matériaux (murs, cloisons, etc.) capables d'emmagasiner la chaleur. En raison de la présence de termites dans certaines régions, et plus généralement pour résister aux insectes, le bois doit également être traité avec des produits chimiques qui nuisent à l'intérêt écologique de ce matériau naturel.

L'ossature de cloison métallique

Fabrication

Ce type d'ossature est réalisé à l'aide de profilés en acier, le plus souvent préfabriqués en usine et assemblés sur le chantier par boulonnage. Comme pour une ossature bois, des panneaux de revêtements y sont ensuite fixés pour créer les cloisons. Isolants et gaines techniques sont là aussi glissés entre les deux. 

Avantages

Encore plus légère que l'ossature bois, l'ossature métallique autorise de grandes variétés architecturales et est facile à mettre en œuvre, d'autant qu'elle obéit à des procédures standardisées. Elle est également idéale en rénovation ou pour des extensions vers le haut. L'acier, matériau 100 % recyclable, permet de construire des bâtiments particulièrement efficaces sur le plan énergétique, y compris des maisons passives.

Contrairement à l'ossature bois, l'ossature métallique ne travaille pas et est insensible aux parasites et à l'humidité.

Inconvénients

L'acier conduisant le froid comme la chaleur, l'isolation de l'ossature doit être particulièrement soignée. Autre inconvénient : l'acier perd de sa résistance à haute température, d'où un danger accru en cas d'incendie. Pour y remédier, de la peinture anti-feu est parfois appliquée sur l'ossature, une autre possibilité étant de recouvrir la structure de matériaux ininflammables.

Le prix des ossatures de cloison bois ou métallique

Si le prix d'une ossature bois reste assez élevé, sa rapidité de mise en œuvre en réduit le coût global. Comptez entre 1 200 € et 1 500 € le m².

Le coût d'une ossature métallique démarre plus bas que celui d'une ossature bois, à partir de 1 000 € le m².

Lire l'article Ooreka
Murs

Murs : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat et la construction
Télécharger mon guide