Sommaire

Que vous désiriez appliquer un béton ciré, un vernis sur un bois, ou tout autre apprêt décoratif sur un matériau poreux, il faut avant tout effectuer le travail suivant : boucher les pores de ce dernier, afin de pouvoir appliquer votre produit avec efficacité. Découvrez quels sont les différents bouche-pores et comment les utiliser pour obtenir des finitions à la hauteur de vos exigences !

Quelles sont les caractéristiques d'un bouche-pores ?

Le bouche-pores a pour fonction de préparer le support avant le passage du produit définitif. Il en existe des versions adaptées à chaque type de support, et il est donc indispensable de choisir la bonne.

C'est un apprêt, employé sur tous les matériaux poreux, qui permet d'utiliser moins de produit de finition, et d'optimiser le résultat final, d'un aspect plus lisse. On parle également de primaire d'accroche, quand on désire peindre ensuite la surface traitée.

Le bouche-pores s'applique au rouleau ou au pinceau, selon l'importance de la surface à traiter.

Quel type de bouche-pores pour quel matériau ?

Les matériaux concernés par l'utilisation d'un bouche-pores sont essentiellement le bois, le béton, le plâtre, et les sols poreux comme la terre cuite et les pierres naturelles.

Bouche-pores pour bois

Appelé également « fondur », c'est un produit incolore destiné au mobilier qui s'applique au pinceau ou à la mèche coton. Imperméabilisant et antitaches, il prépare les bois intérieurs à recevoir une finition comme de la cire, du vernis, ou de l'huile. À base de résines alkydes uréthanes, il garnit les fibres du bois. On l'applique après une teinte éventuelle, et avant un vernis ou un vitrificateur, dont il augmente le pouvoir couvrant. Appliqué avant une cire, il diminue la sensibilité aux taches.

Bouche-pores pour béton

On l'utilise dans le cadre de la mise en place d'un béton ciré ou d'un béton minéral, sur les sols et les murs, ainsi que sur les plans de travail avant le vernis de finition polyuréthane. En saturant le support, il lui apporte une première barrière protectrice. Il permet d'obtenir une surface parfaitement lisse avant l'application de la finition, et de ne pas voir de traces de rouleau. Composé à base de résine en dispersion aqueuse, il a l'aspect d'un liquide laiteux.

Lire l'article Ooreka

Bouche-pores pour plâtre

On l'appelle également « primaire » : il permet une meilleure accroche de la peinture sur le plâtre, mais également sur la terre cuite. C'est un produit en phase aqueuse, sans odeur, qui convient pour les revêtement neufs ou en rénovation. On peut le remplacer par une couche de peinture diluée.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Bouche-pores pour sols poreux

Il est à base de résine acrylique en dispersion aqueuse. Il convient à tous les matériaux dits « ouverts », c'est-à-dire présentant une porosité. Il peut s'utiliser sur les sols plastiques, les carrelages, la terre cuite, et les sols en pierre naturelle, le marbre, ou le granit, qu'il protège et fait briller.

Comment appliquer le bouche-pores ?

Conseils pratiques

Quel que soit le produit choisi et sa destination, le bouche-pores doit s'appliquer sur un support propre, sain et sec. Il faut en particulier veiller à éliminer toutes les traces grasses et la poussière.

Veillez à suivre expressément les instructions des fabricants. Ces différents produits s'appliquent soit au rouleau ou au pinceau, soit au pistolet Airless à haute pression pour certains d'entre eux. Une couche peut suffire, mais il peut aussi s'avérer nécessaire d'en réaliser plusieurs, en attendant un séchage complet entre chacune.

Où trouver du bouche-pores et à quel prix ?

On trouve les produits bouche-pores dans les grandes surfaces de bricolage, chez les vendeurs de matériaux, chez les vendeurs de produits d'arts graphiques, et sur Internet, à des prix variant selon le produit sélectionné. À titre indicatif :

  • Bouche-pores pour bois à partir de 23 € le litre ;
  • Bouche-pores pour béton à partir de 33 € le litre ;
  • Bouche-pores « primaire » pour plâtre à partir de 11 € le litre ;
  • Bouche-pores pour sols poreux à partir de 40 € le litre.