Sommaire

  • Les cloisons double peau : le principe
  • Les cloisons double peau : quels usages ? 
  • La composition des cloisons double peau 
  • La cloison double peau : quelle mise en œuvre ?
  • La cloison double peau : quels prix ?

Les cloisons double peau sont des cloisons séparatives fixes en placoplâtre. Ces cloisons non porteuses sont principalement utilisées dans les constructions à usage du public afin d’améliorer l’isolation phonique.

Les cloisons double peau : le principe

Quand on cherche à améliorer les performances d’isolement phonique, l’utilisation de cloisons simples s’avère d’un intérêt limité. L’utilisation de cloisons doubles séparées par un panneau isolant permet d’améliorer significativement les performances acoustiques puisqu’elle permet une réduction de décibels de près de 50 %. Toutefois, cette solution technique réduit l’espace restant disponible après sa réalisation.

Les cloisons double peau : quels usages ? 

La cloison double peau est prisée pour la réalisation de cloisons dans les lieux destinés à l’usage du public tels que les hôtels, les établissements scolaires, les bureaux etc.

La composition des cloisons double peau 

Les cloisons de doublage se composent de 2 plaques de plâtre de la même hauteur que l’étage. Ces plaques ont une hauteur standard de 2 500 mm mais il est possible de s’en procurer de plus grandes en fonction de la hauteur du plafond. Les plaques utilisées ont une épaisseur comprise entre 13 mm (le BA 13) et 25 mm. Les isolants employés se présentent sous forme de panneaux. Le plus souvent, ces panneaux sont en fibres minérales telles que la laine de roche ou la laine de verre. D’autres types d’isolants tels que le polyuréthane ou le polystyrène expansé peuvent également être utilisés. L’épaisseur de l’isolant est comprise entre 5 cm et 14 cm en fonction des performances acoustiques attendues.

La cloison double peau : quelle mise en œuvre ?

La réalisation d’une cloison double peau doit être réalisée en suivant les étapes suivantes :

Montage de l’ossature métallique

La première étape est celle du montage de l’ossature métallique. Pour ce faire, il faut commencer par tracer le futur emplacement du rail inférieur et le coller. Le rail supérieur est également tracé, positionné et vissé au plafond en vérifiant qu’il soit dans le même axe. Les montants sont coupés en fonction de la hauteur du plafond moins 1 cm. Ces derniers sont disposés entre les deux rails en respectant un entraxe de 60 cm. L’assemblage des montants avec les rails est réalisé au moyen d’une sertisseuse.

Mise en place des plaques de plâtre

Les plaques de plâtre sont découpées à la hauteur du plafond moins 1 cm pour permettre leur mise en place sur les rails. Une fois placées, les plaques sont visées aux montants tous les 30 cm.

Mise en place de l'isolant

L’isolant est découpé à la bonne hauteur avec un surplus de chaque côté de 1 cm environ. Les panneaux isolants sont insérés entre les montants sans système de fixation particulier. Les gaines électriques sont insérées et placées aux emplacements définis en amont.

Réalisation de la seconde peau

La seconde plaque est placée suivant la même méthode que la première en superposition.

Réalisation de l’enduit

Les joints des plaques sont enduits afin d’obtenir une surface plane et propre avant de recevoir un revêtement de type peinture, papier peint etc.

La cloison double peau : quels prix ?

La réalisation d’une cloison double peau relève de la compétence du plaquiste. En termes de tarifs, comptez entre 40 € et 60 € du m², matériaux compris.

Murs : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat et la construction
Télécharger mon guide
Murs

Ces articles concernent aussi l'étape "Isolation" :

Aussi dans la rubrique :

Isolation

Sommaire

Isolation pour cloisons distributives et séparatives

Voir 1 article de plus