Sommaire

Le miroir étant un produit spécial, il va sans dire qu'il est nécessaire d'utiliser une colle spéciale, notamment lorsqu'ils sont particulièrement lourds. Nous évoquons dans cet article les différents types de colle pour miroir : suivez le guide !

Colle pour miroir : caractéristiques

Réaction de la colle sur un miroir

Le dos du miroir est recouvert d’une couche d’argent et parfois de cuivre, puis d’une couche de finition.

Ces deux couches sont particulièrement sensibles aux produits chimiques : en cas de contact, des tâches brunes ou un voile peuvent apparaître sur la face visible du miroir et le rendre inutilisable ou pour le moins inesthétique.

Les colles spéciales, conçues spécialement pour la miroiterie, n’attaquent donc pas le tain du miroir, car elles sont dépourvues d’acide.

Description de la colle pour miroiterie

Ces colles spéciales se présentent sous forme de mastic composé de polymères modifiés silane (MS polymère) et dépourvu d'isocyanate pour ne pas attaquer la surface du miroir.

Leur temps de séchage complet est d'environ 48 heures, raison pour laquelle il est nécessaire d'étayer les miroirs lourds.

La résistance à l'arrachement donnée par la plupart des fabricants est de 50 kg/cm² et elle résiste très bien en milieu humide tel que les salles de bains.

Quant à sa longévité, compte tenu des difficultés à décoller un miroir, on peut affirmer qu'elle est très bonne.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Conseils d'utilisation de la colle pour miroir

Avant de décider de coller un miroir, il est important de vérifier l’état du support, c’est-à-dire l'endroit où vous voulez le coller. Certaines précautions doivent être prises :

  • En premier lieu, le mur ou la porte qui va supporter le miroir doit avoir la meilleure planéité possible. S’il existe de légères irrégularités, elles pourront toutefois être compensées par l'épaisseur de la colle.
  • La surface doit également être propre, parfaitement sèche et exempte de graisse.
  • Si le miroir a déjà été collé, il est conseillé de retirer toute trace de l’ancienne colle afin que la face arrière du miroir soit dépourvue de toute protubérance qui gênerait sa nouvelle fixation.

La colle pour miroir adhère à peu près sur tous les supports, sauf sur le papier peint. Il suffit donc de découper le papier à l’endroit prévu ; cela peut, toutefois, être un inconvénient.

Lire l'article Ooreka

Colle pour miroir : usages

Pose du miroir

Il suffit de poser de la colle sur la face arrière du miroir et sur le mur. Il est conseillé d’attendre une vingtaine de minutes pour laisser les solvants contenus dans la colle s’évaporer.

On applique ensuite le miroir sur le mur en appuyant fortement. Il est impératif de positionner le miroir au bon endroit, parce qu’un repositionnement est impossible à ce stade-là.

Cette colle est adaptée à de nombreux supports :

  • carrelage ;
  • ciment ;
  • bois ;
  • plastiques ;
  • verre ;
  • métaux ;
  • PVC.

Réutilisation du miroir

Si vous souhaitez décoller votre miroir, l’utilisation d’un fil de fer ou mieux encore, d’une scie à fil, est recommandée.

Deux personnes, une de chaque côté du miroir, font glisser cette dernière entre le mur et le miroir et tire dessus d’un côté puis de l’autre ; dans cette opération, la patience est de mise.

Prévoyez également une personne pour la réception du miroir, s’il venait à se décoller plus vite que prévu.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Prix de la colle à miroir

Tous les magasins de bricolage proposent ce produit. Les packagings les plus courants sont le tube de 125 g ou celui de 310 g à des prix à peu près uniformes, quelle que soit la marque :

  • environ 6 € pour un tube de 125 g ;
  • à partir de 15 € pour celui de 310 g.

Ces pros peuvent vous aider