Choisir son type de cloison

Une cloison a pour vocation de délimiter l’espace. Séparative ou distributive, fixe ou amovible, à vous de choisir en fonction de la pièce. Ooreka vous présente les caractéristiques de chacune et tout ce qu’il faut savoir avant de vous lancer.

Sommaire

  • Les types de cloisons
  • Les cloisons séparatives
  • Les cloisons distributives
  • Les cloisons fixes
  • Les cloisons amovibles

Les types de cloisons

Les cloisons sont destinées à séparer deux espaces ou deux pièces de construction. Elles peuvent être fixes ou amovibles, séparatives ou distributives. Retrouvez les grandes catégories de cloisons :

Les cloisons séparatives

La cloison séparative est une cloison fixe. Elle a pour fonction de séparer deux logements entre eux, ou un logement des parties communes.

Les cloisons distributives

La cloison distributive, fixe ou amovible, a pour fonction de diviser l’espace intérieur d’un logement. On trouve 2 modèles de cloisons distributives.

La cloison distributive sèche

La cloison distributive sèche se compose de matériaux assemblés mécaniquement (plâtre, brique, béton cellulaire), sans nécessiter de liant, exception faite d’un enduit pour joints ou bandes entre les panneaux.

La cloison distributive en matériau humide

La cloison distributive en matériau humide se compose d’éléments (briques plâtrières, blocs de béton cellulaire, pavés de verre) à assembler sur place à l’aide de plâtre, de ciment ou de mortier-colle.

Les cloisons fixes

La cloison fixe peut être distributive ou séparative. Destinée à rester en place, elle peut être constituée de matériaux plus lourds que ceux de la cloison amovible. Dans une salle d’eau, il faudra vous assurer que les matériaux de la cloison fixe sont bien hydrofuges.

Les cloisons amovibles

La cloison amovible se déplace ou se retire à volonté. Toujours distributive, elle permet de moduler l’espace en fonction de vos besoins et des moments de la journée, sans nécessiter de gros travaux. La cloison amovible présente cependant un inconvénient : son manque d’isolation thermique et acoustique.

Les cloisons coulissantes

En applique, elle coulisse le long d’un mur, restant alors apparente. À galandage, elle glisse dans le mur pour y disparaître totalement.

Les cloisons japonaises

La cloison japonaise (ou panneau japonais) se compose de panneaux fins et légers qui coulissent généralement sur un rail. Elle permet de jouer sur la transparence pour laisser passer la lumière tout en préservant l’intimité. La cloison à lames orientables permet également de laisser circuler la lumière.

Murs : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat et la construction
Télécharger mon guide
Murs

Aussi dans la rubrique :

Types de cloisons

Sommaire

Les types de cloison

Cloison

Les cloisons séparatives

cloison séparative

Les cloisons distributives

Cloison sèche cloison distributive